Homéopathie

Haufen GlobuliHoméopathie vient du grec « homoios »= »similaire et « pathos »= »malade ».

Son principe de base repose sur la similitude: Une personne atteinte d’un affection peut être traitée au moyen d’une substance produisant chez quelqu’un en bonne santé des symptômes semblables à ceux de l’affection considérée.

Deux autres principes s’ajoutent à ce dernier:

  1. l’individualisation: l’homéopathie analyse l’intégralité des symptômes et non uniquement ceux liés à la maladie. Il traite chaque patient selon son propre contexte et son profil.
  2. L’utilisation technique de dilutions infinitésimales .  La nécessité de diminuer la toxicité des substances choisies par application du principe de similitude ont conduit M. Hahnemann à diluer puis à agiter fortement ses préparations, sous le principe de « dynamisation » permettant de conserver les effets pharmacologiques malgré des dilutions importantes.

En homéopathie, ce n’est pas la dose finale qui fait l’effet, mais la présence de la substance et sa présentation, la dilution en étant l’élément principal.

Notre avis:

Bien que controversée, car entrant en contradiction avec les connaissances scientifiques modernes sur le plan de la chimie, de la physiologie et de la biologie, l’homéopathie, au lieu de disparaître s’est répandue à nos jours et reste une médecine alternative très populaire.

Deux raisons fondamentales à cela:

  1.  l’intuition de Hahnemann de considérer le patient dans son individualité est essentielle et universelle en médecine.
  2.  les limites de la science à expliquer toutes les interactions entre les êtres vivant complexes tels que l’homme ou les mammifères avec leur environnement.